Rechercher
  • Fabiano

Recycleur et couturier - deuxième vie des kites !

Dernière mise à jour : 30 mars

Comment réduire votre empreinte écologique ?


Parce que chaque nouveau projet est comme un tissu qu'il faut dompter et plier sous la machine, et qu'il y a tant à faire pour les écosytèmes terrestres !


Le projet MADONKITE recycle et donne une deuxième vie à vos anciennes ailes de kite et fabrique deux modèles de sacs. La plupart des ailes de kite sont fabriquées en Dacron (base de polyester, polyuréthane/polyamine, polyéthylène), double ou triple Ripstop (nylon) qui sont des matériaux ultra légers, résistants et durables même après plusieurs années d’utilisation. Par moment, nous recevons aussi des ailes de deltaplanes qui elles sont constituées pour la plupart de textiles Mylar et nylon.


Les matériaux à partir desquels sont fabriqués les sacs sont solides et résistants - normal, car ils sont fabriqués pour nous (trans)porter. Ce sont d'excellents sacs pour stocker votre matos mouillé (combinaison néoprène, serviettes, maillot de bain, harnais) dans votre voiture après une session, pour éviter ainsi de mettre du sable et de l'eau partout !


Idéal aussi pour stocker une aile, voile ou tout autre matériel souple à la maison. En plus, ils sont jolis et colorés.


Il existe deux tailles "hors normes" de sacs disponibles, en cm. Les tailles représentent un ordre de grandeur et peuvent varier de quelques centimètres car chaque pièce est unique et faite selon les morceaux de tissus disponibles - un argument pour proposer aux fabricants de prévoir en amont de la fabrication, la deuxième vie et le recyclage des matériaux :


Prix:

CHF 45 - Petit: Largeur 58 * Hauteur 55 *Diamètre 37



CHF 60 - Grand: Largeur 80 * Hauteur 80 * Diamètre 54



Vous trouvez nos produits trop chers ?


Le temps de travail est conséquent: plusieurs étapes avant de pouvoir coudre, doivent être conduites:

1) Récupération des ailes utilisées par les pratiquants: aujourd'hui, il n'existe pas de chaine de récupération ni de standards. Bien souvent les ailes qui ne "volent plus", sont transformées de manière artisanale, parfois jetées. La traçabilité n'est pas assurée par les fabricants.

2) Démembrement de chaque voile afin de séparer les parties : spi, dacron, bridage, valve..

3) Tri et redistribution selon les différents usages possibles

3) Nettoyage avec des lessives écologiques

4) Séchage

5) Repassage

6) Découpage en surfaces exploitables pouvant être travaillées



Vous ne savez pas quoi faire du matos qui ne vous sert plus et qui vous encombre ? Si vous habitez en Suisse ou en région frontalière, veuillez nous contacter, on fera tout pour les récupérer tels quels et en faire quelque chose de bien. Voici quelques photos des matériaux tels que nous les avons récupérés.

21 vues